Principes pour mieux planifier les écoquartiers

Q.6 Mutualisation et vie de communauté

pour favoriser les liens sociaux et le partage des ressources

Privilégier la mise en commun des ressources et des équipements

  • Offrir des espaces partagés pour optimiser les ressources et les équipements (p. ex. atelier partagé, cuisine communautaire, espaces de travail).
  • Intégrer des espaces d’agriculture urbaine de proximité (jardins communautaires ou collectifs, potagers de cour d’école, etc.).
  • Prévoir des services de mobilité partagée (autopartage et vélopartage) permettant aux ménages de se passer d’un véhicule individuel plus facilement.
  • Intégrer des casiers et des points relais pour simplifier la livraison aux particuliers sans nuire aux déplacements ni à la quiétude du milieu.
  • Mutualiser les espaces de stationnement entre les activités aux horaires compatibles.
  • Implanter un système de collecte des matières résiduelles centralisé avec des bacs communs bien intégrés dans l’espace privé ou public (intérieurs, enfouis ou semi-enfouis).
  • Envisager des solutions énergétiques à l’échelle du quartier (chauffage, climatisation, production d’énergie, etc.).

Créer des milieux de vie propices aux interactions sociales

  • Multiplier les opportunités de socialisation par la diversité des activités, des équipements publics et de loisir, et des espaces publics.
  • Mettre à profit les espaces inutilisés destinés à être requalifiés grâce à des occupations transitoires.
  • Prévoir des locaux communautaires pour les organismes et les regroupements citoyens.
  • Soutenir ou mettre en place des activités culturelles (p. ex. festivals, fête de quartier, visite de musée, activité de jardinage).
  • Stimuler ou soutenir des initiatives communautaires favorisant l’accès à une alimentation saine et de proximité (coopératives alimentaires, jardins collectifs ou éducatifs, ateliers de transformation, etc.).

 

Pour aller plus loin