Principes pour mieux planifier les écoquartiers

Q.3 Diversité et complémentarité des activités et équipements de proximité

pour des quartiers vivants où les activités du quotidien sont accessibles par des modes de déplacement actifs

Intégrer des espaces publics extérieurs variés et appropriables

  • Prévoir des espaces publics de taille et de types variés (parc de voisinage, parc linéaire, places publiques, placettes, etc.).
  • Répondre aux besoins de la population dans l’aménagement des espaces publics (détente, socialisation, jeux pour enfants, activité physique, agriculture urbaine, accès à la culture, utilisations événementielles, etc.).
  • Aménager les espaces publics de manière à en assurer la résilience face aux changements climatiques et aux événements météorologiques extrêmes.
  • Assurer un entretien régulier de l'espace public ainsi que la présence d’équipements de gestion des matières résiduelles.
  • Offrir des accès à l’eau potable et à des installations sanitaires dans les lieux publics.

Répondre aux besoins en équipements publics

  • Planifier la localisation des équipements publics nécessaires pour répondre aux besoins de la population actuelle et future (écoles, espaces communautaires, équipements culturels et sportifs, etc.) en réservant des terrains dès les premières étapes du projet.
  • Optimiser les équipements publics en misant sur leur polyvalence (parc-école, salles communautaires, équipements sportifs partagés, etc.).
  • Privilégier les équipements de taille adaptée au quartier pour assurer une offre de proximité (bibliothèque de quartier, école de petite taille, etc.), complémentaire aux équipements existants dans les milieux voisins.

Assurer la proximité des commerces et des services du quotidien

  • Renforcer et compléter l’offre commerciale existante à proximité, plutôt que la concurrencer avec une nouvelle offre.
  • Intégrer des activités commerciales, notamment des commerces alimentaires, au cœur du quartier pour maximiser leur accessibilité par l’ensemble de la population.
  • Prévoir une répartition équitable des commerces alimentaires afin d'éviter les déserts alimentaires.
  • Encourager la mixité verticale des activités, particulièrement sur les voies structurantes.
  • Autoriser des activités commerciales ou industrielles de petite échelle (production artisanale, service de réparation de biens, etc.) lorsqu’elles sont compatibles avec la proximité d’habitations (nuisances, achalandage, livraisons, etc.).

 

Pour aller plus loin

Ouvrages de Vivre en Ville

Autres ouvrages

Des questions?

Quelque chose ne vous semble pas clair?

Vous êtes d'avis qu'un élément devrait être ajouté?

Écrivez-nous !